top of page
  • Max

Qui suis-je?

Historiquement et ironiquement, certains poètes datant d'une autre époque en ont fait le sujet de leur art. Pour la majorité des gens, c'est une question existentielle qui ne sera répondu qu'à un âge avancé car la personne que l'on est en constante évolution.

Si l'on pense à notre vie personnelle, on dit que pour prendre des décisions éclairées, il faut en premier lieu connaître tous les détails de la situation. La connaissance de sois fait partie de ceux-ci. Par chance, si tu te reconnais aujourd'hui en tant que quelqu'un d'insécure, suite à des expériences de vie ainsi que le commencement de nouveaux projets, il est possible que tu souhaite devenir quelqu'un de "préparé".

Il est de même pour le super-héros...

Rappelons nous que nous avons chacun notre "kryptonite".


Je t'invite à lire les descriptions ci-bas afin de déterminer "Qui tu es" par rapport à tes finances.





"L'insécure"


"L'insécure" n'est pas quelqu'un de méchant, imbécile ou de malade. De plus, contrairement à ce que l'image pourrait laisser croire, "l'insécure" n'est pas forcément en détresse psychologique.


Celui que j'appelle l'insécure est quelqu'un qui n'est capable de voir que la situation actuelle. Il vit majoritairement dans le moment présent et ses projets ne sont qu'à très court terme. Ne lui demandez pas où il se voit dans dix ans à moins que vous aimiez les discussions flou et peu productives.

Son incapacité à se projeter dans l'avenir fait en sorte que les décisions financières qu'il prend sont généralement orientés à court terme. Il a de la misère à imaginer "the big picture" si je peux me permettre l'anglicisme.

En tant que conseiller, la meilleure manière d'aider un insécure est de proposer des solutions orientées court terme mais qui peuvent éventuellement être adaptées ou transformés pour une vision à un peu plus long terme. Ceci viendra éviter que les décisions prises dans le passé aient un impact négatif au niveau financier dans le futur.






"Le super-héros"


"Le super-héros" ne porte pas de cape, ne porte pas de bobette par dessus ses pantalons "quoique ça pourrait être beau à voir" et n'accourt généralement pas au coin de la rue lorsqu'il voit une vielle dame qui souhaite traverser.


Celui que j'appelle le super-héros est quelqu'un qui se dit "ça n'arrive qu'aux autres". Contrairement à l'insécure, il est capable de voir à long terme et est persuadé que le chemin pour se rendre à destination est sans embuche.

Sa vision vient souvent de son manque de mauvaise expérience personnelle. Il ne s'est jamais vraiment blessé, n'a jamais vraiment manqué de quoi que ce soit et ne connait pas les conséquences si cela venait à lui arriver.

En tant que conseiller, je reconnais un super-héros à la phrase "Si ça m'arrive, je m'arrangerai." ou encore "Si je meurs, elle me mettra dans un trou pis c'est toute. Elle va être capable de se débrouiller." et finalement "Une assurance, c'est comme de l'argent jeté par les fenêtre!"

Ça m'amuse toujours un peu comme rendez-vous mais il faut savoir qu'il existe des solution pour eux aussi. Des protection qui peuvent être remboursées à terme. De cette manière si le super-héros tombe sur de la kryptonite, il sera protégé. Si ça n'arrive jamais, il sera remboursé.






"Le préparé"


"Le préparé" n'est pas plus intelligent qu'un autre, il a peut-être appris à ne rien laisser au hasard ou a simplement vue les conséquence d'une mauvaise préparation dans son entourage et les contrecoups que cela occasionne.


Celui que j'appelle le préparé est quelqu'un qui a une vision claire de son futur. "Si je me rend à destination, je serai préparé. Si je ne me rend pas, tout sera en place pour éviter qu'un de mes proche ne soit affecté." Le préparé est généralement plus mature que ses deux acolytes nommés plus haut. Il faut comprendre que pour décider de se préparer, il faut se diriger vers une situation pour laquelle il faut se préparer. Ça peut être la naissance d'un enfant, la fondation d'une entreprise, des projets personnels, l'achat d'une maison pour ne nommer qu'eux.


En tant que conseiller, ce que j'aime des "préparés" ou de ceux qui veulent devenir "préparé" c'est qu'il sont conscient qu'ils ne sont pas infaillible et que la réussite ou non de leurs projets dépend souvent des décisions prises lors de nos rencontres. Il faut se rappeler que statistiquement, 1 personne sur 3 deviendra invalide de manière temporaire ou permanente avant ses 65 ans et 1 personne sur 4 aura un cancer ou une crise cardiaque au courant de sa vie. Il est conscient qu'il peut faire partie de la statistique, que des paiements ça ne se fait pas tout seul et que dans un couple, il y a déjà 2 personnes. On se rapproche rapidement des statistiques.



En conclusion, il faut comprendre que chacun de ses personnages ne sont pas "mieux" les uns des autres. Ils on simplement des expériences et un vécu différent. Un insécure et un super-héros peuvent très certainement devenir des gens préparés s'il sont bien accompagnés. L'important pour moi en tant que conseiller c'est que chacune des personnes que je rencontre soient à même de réussir ce qu'ils entreprennent.


Je ne crois pas aux rêves seulement aux projets alors aussi bien de les réaliser.


Je finirais en t'avouant qu'avant d'être conseillé, je me prenais pour un super-héros.

Tel Achille, j'ai croisé mon point faible. Ça l'a fait de moi l'homme que je suis aujourd'hui.

56 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page