top of page
  • Max

*ERDE! Mon renouvellement hypothécaire s'en vient!

La banque centrale a souligné que les récentes données renforçaient son impression que l’inflation allait continuer à ralentir dans les mois à venir. « Cependant, il pourrait s’avérer plus difficile de ramener l’inflation à 2 % », a déclaré la Banque du Canada dans un communiqué. Source: LeDevoir


Ces temps-ci, je croise de plus en plus de propriétaires de maison qui se disent stressés en vue de leur renouvellement hypothécaire.

"Vous me conseillez quoi? Taux fixe? Taux variable? Ça va coûter cher?..."

"Je n'aurai plus les moyens de garder ma maison!"

"Vous feriez quoi à ma place?"

Et je me dois d'être honnête avec vous, les réponses fournies par les répondants sont dignes de tous les genres de scénarios. Parfois d'une comédie, d'autres fois d'un film d'horreur.


Si je pouvais être en mesure de crier assez fort pour que toutes ces personnes m'entendent une bonne fois pour toutes je dirais:


"ARRÊTEZ DE DONNER DU CRÉDIT À DES GENS QUI NE VOUS CONNAISSENT PAS, QUI ONT PEU DE CONNAISSANCE DANS LE DOMAINE ET POSER VOS QUESTIONS À DES GENS QUALIFIÉS et s'il vous plaît, SUIVEZ LEURS CONSEILS!"

Voilà.


Maintenant, parlons de 5 manières qui rendront ton renouvèlement hypothécaire plus efficace.

 

Bien que les taux hypothécaires soient particulièrement élevés depuis les derniers mois, il est intéressant de voir que la banque centrale ait dernièrement décidé de prendre une pause de hausse. Ce comportement laisse présager une baisse future. Se produira-t-elle dans 6 mois, 9 mois ou un an? Seul Dieu le sait... Ou pas.


Quoiqu'il n'en soit, si ton renouvellement est en vue, il va de soi qu'une augmentation de tes mensualités est à venir. Voici quelques trucs qui t'aideront à alléger tes mensualités.




Séparer ton assurance de ton hypothèque


Lorsque tu as signé ton hypothèque avec ton institution financière, le conseiller t'a certainement proposé par le fait même une "assurance hypothécaire" qui venait te protéger en cas d'invalidité ou de décès. Il y aurait beaucoup de choses à dire sur ces protections mais tenons-nous-en à l'essentiel. Il va de soi que d'adhérer à une assurance hypothécaire incluse avec l'hypothèque est souvent l'option la plus facile. Malgré ce fait, ces protections sont souvent plus coûteuses que les assurances personnelles car les critères d'acceptation sont généralement plus larges. De plus, ce sont des produits dont le prix augmente généralement tous les ans ou tous les 5 ans. Le propriétaire ne voit pas les augmentations car elles sont cachées à même les paiements hypothécaires.


La solution à ce problème serait d'adhérer à un produit d'assurance personnelle.

Plusieurs produits d'assurance personnelle offrent un paiement fixe pour une durée déterminée à la signature du contrat. De plus, le fait d'avoir une protection séparée de l'hypothèque fait en sorte que tu sois pas attaché à celle-ci. Si le lion offre meilleur que les Écossais, tu es libre d'aller faire affaire ailleurs sans risquer de perdre tes protections. Il existe plusieurs différences entre les deux types de produits. Je t'invite à me contacter si tu veux en savoir plus.





Magasiner votre "produit" hypothécaire


Dans un contexte de négociation, la première offre est très rarement la plus intéressante. Pense à la dernière fois que tu as acheté une voiture, as-tu réellement payé le prix affiché sur l'étiquette? J'en doute.


Il existe d'innombrables produits sur le marché. Ouvert, fermé, 1-2-...5 ans... Quoi choisir, pour combien de temps et avec qui? Ne te laisse pas influencer par les "soi-disant" experts sur Facebook et Tik Tok. Plusieurs d'entre eux n'ont pas les compétences requises afin de conseiller de manière légal. Les décisions financières que tu prends auront une incidence sur ton portefeuille, pas le leur.


La personne la mieux qualifiée pour te conseiller est le courtier hypothécaire qui travaille avec ton conseiller financier*.

Pourquoi? C'est simple.

  • Ton conseiller financier* connaît ta situation et travaille conjointement avec plusieurs associés, chaque expert dans son domaine. (Assurance habitation, automobile, courtier hypothécaire, courtier immobilier, etc.) Son but est de respecter le plan que vous avez mis en place ensemble

  • Le courtier hypothécaire associé reçoit les informations importantes afin de savoir vers quelle institution financière t'envoyer. (Projet immobilier futur, taux d'endettement, qualité du crédit, tes besoins réels, etc.) Ce sont là des informations non négligeables qui lui permettent de te donner le meilleur service possible.

Il faut comprendre que ce n'est pas toujours qu'une histoire de taux.




Procéder à la réorganisation des dettes


Aujourd'hui plus que jamais, il est facile d'accumuler des dettes. Une marge hypothécaire par-ci, une carte de crédit par-là, une seconde hypothèque pour rénos et j'en passe. Les paiements combinés finissent souvent par nous saigner.


Une solution à cette situation serait, quand cela est possible, de refinancer la totalité de la maison et d'y inclure les dettes. Plusieurs de mes clients ont procédé à cette opération dans les dernières années et chacun d'entre eux s'en est sortis avec un budget beaucoup plus léger.


Cette solution n'est pas bonne pour tout le monde, tous les budgets et tous les types de dettes.

Je te conseille de te référer à ton conseiller financier* ou à prendre contact avec moi si tu souhaites utiliser cette solution.




L'hypothèque malléable


Selon ta situation d'emploi, ton organisation financière, ta discipline et ta capacité de payer, l'hypothèque 5 ans fermé fixe n'est peut-être pas la meilleure solution. Un prêt que tu peux signer un lundi et le rembourser le mardi d'après et ce sans pénalité et sans taux faramineux peut-être une solution pour une personne ayant la possibilité de faire un "boom" d'argent ou souhaitant accélérer de manière drastique le remboursement de sa propriété.


Une institution financière avec laquelle j'aime bien faire affaire propose entre autres un type d'hypothèque dans laquelle chacune de tes paies est déposée et ce semaine après semaine. Si tu fais plus d'argent que tu n'en dépense, cela signifie que tu fais des remises en capital toutes les semaines.

Quelqu'un très proche de moi a acquis ce produit hypothécaire il y a plusieurs années et a réussi à rembourser sa maison en 11 ans. L'abeille peut aller se rhabiller!




Le refinancement pour 25 ans


Certains voient cette stratégie d'un mauvais œil et pourtant...

L'idée est de refinancer la totalité de la valeur de la maison à chaque renouvellement. Pourquoi faire ça? Parce qu'à chaque renouvellement, tu rembourses une partie de capital. Regardons ensemble un scénario hypothétique.

Tu achètes une maison de 250 000$ que tu signes pour 25 ans.

  • Les 5 premières années tu signes à 4%, ton paiement est de 1315$/mois et la valeur au renouvellement est de 217 500$.

  • Les 5 autres années, tu refinances pour 25 ans mais le taux est monté à 6%, ton paiement augmenté à 1391$/mois (au lieu de 1549$/mois sans refinancement) et la valeur au renouvellement se retrouve à 195 800$.

  • Tu refinances encore une fois pour 25 ans à 3%! Hé oui, tu profites du cycle hausse/baisse de taux. Ton paiement est maintenant à 930$/mois (au lieu de 1549$/mois sans refinancement) et le remboursement restant au bout des 5 ans est maintenant à 167 400$.

-> Si on ne prend en considération que l'hypothèque, il va de soi que cette stratégie est moins intéressante que le fait de respecter son 25 ans initial. Pour bien expliquer l'impact du refinancement tous les 5 ans, reprenons la dette restante après 15 ans qui totalise 167 400$ comme démontré plus haut. Dans le cas ce propriétaire procède plutôt à un "renouvellement" tous les 5 ans, la valeur de sa dette après 15 ans serait plutôt de 139 850$. La différence est notable... Ou comptable, en tout cas vous comprenez.


Ce que cette stratégie amène, c'est de la place dans le budget. Avec ce lousse, il est intéressant de mettre de l'avant certaines stratégies d'épargne REER, CELI et REEE car il est certain que ces investissements vous serviront à long terme. Personne ne veut travailler comme des acharnés jusqu'au décès ou devoir débourser pour les frais de scolarité de ses enfants à 50 ans.



Il existe plusieurs autres stratégies autour des produits hypothécaires, tu dois seulement être bien conseillé afin d'éviter de te retrouver piégé dans un produit qui ne te convient pas. Au final, cette hypothèque qui peut d'une part être un outil est également ce qui te permet de te loger et d'avoir un "chez toi".


Avant de signer, parles en à ton conseiller financier*.





 


*Ton conseiller financier devrait être quelqu'un à ton écoute, qui comprend tes besoins et qui t'enligne vers les bonnes personnes lorsque tu as des projets, des craintes ou des besoins concernant le monde des finances. Il n'est pas infaillible, il peut également parfois faire des erreurs dans certaines recommandations mais il sera franc avec toi et travaillera pour te trouver de nouvelles solutions.


Si ton conseiller ne fait que te vendre produit par-dessus produit à chaque visite et tu ne comprends pas pourquoi, ce n'est pas un conseiller mais plutôt un vendeur.


J'ai pour mon dire, la vie est trop courte pour être mal conseillée.



44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page